27 mars 2013

14

  Cinq hommes qui se connaissent partent à la guerre avec des sentiments divers. Une femme, Blanche, attendra le retour de deux d'entre eux. Le sort réservé à chacun prendra des voies différentes, à la mesure de l'horreur de cette guerre. De nombreux romans ont déjà traité ce sujet de façon plus ou moins romanesque. Ici, l'auteur s'attache surtout aux détails pratiques de la vie des soldats, leur équipement, leurs conditions de vie dans la boue, le bruit, la promiscuité, l'attente du courrier, l'incurie des chefs, toutes... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 15:19 - - Commentaires [69] - Permalien [#]
Tags :

26 mars 2013

Mensonges

"Romancière, traductrice d'Aharon Appelfeld, Valérie Zenatti entretient avec ce dernier une relation faite d'admiration, de complicité et d'affection filiale. S'autorisant de ces sentiments pour mieux les dépasser, elle transforme l'écrivain en un personnage de fiction qu'elle plie à sa fantaisie. Dans une étourdissante partie de cache-cache avec la vérité, chacun est appelé à échanger son rôle avec l'autre. Fausse confession, souvenir d'enfance, conte, tout est bon pour dérouter le lecteur et le conduire au coeur de l'illusion... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 14:15 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags :
24 mars 2013

Bon dimanche

Le dernier CD de Christina Pluhar (l'Arpeggiata) est une merveille que j'écoute en boucle. Le point de départ en est les "canti-greci-salentini" chants et tarentelles italiennes. Il s'est élargi à la Grèce, la Turquie, l'Espagne, le Portugal, avec les voix superbes de Misia, Nuria Rial, Raquel Andurze, Vincenzo Capezzuto, Katerina Papadopoulou. Un mot sur mes ennuis techniques : mon ordinateur est revenu une deuxième fois réparé avec désinvolture, c'est-à-dire pas réparé du tout. Merci Toshiba ! Il est donc reparti et les... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:00 - - Commentaires [57] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 mars 2013

Entre amis

"Dans dix ou vingt ans, nous serons plus tolérants, affirma Nina. Aujourd'hui, les ressorts sont si tendus que la machine vibre de partout. Les anciens pionniers sont en fait des croyants ayant abjuré la religion de leurs ancêtres pour en adopter une nouvelle, pleine de péchés, de fautes, d'interdits, de règements inflexibles. Ils sont toujours pétris de dévotion, seulement ils ont troqué leur foi contre une autre. Marx incarne leur Talmud, l'assemblée générale la synagogue et David Dagan leur rabbin. J'imagine très bien certains... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 15:51 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : ,
19 mars 2013

L'île des beaux lendemains

"Jacqueline tenta de se reprendre, d'identifier ce qui la clouait ici et de s'en débarrasser grâce à des pensées plus gaies. Mais elle rencontra ce qui se passait en elle, et ce fut le choc. Quand, au moment de souffler ses bougies, elle avait perdu le temps d'un battement de cils la mesure de sa vie, elle avait réalisé dans un éclair de conscience fulgurant qu'elle s'était trompée d'existence". Jacqueline et Marcel, Renée et Paul, deux couples amis et voisins de longue date "trois cents ans à ceux quatre", viennent de fêter... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 15:26 - - Commentaires [77] - Permalien [#]
Tags :
11 mars 2013

Delivrance

"Chez lui, personne ne riait jamais. Sa vie à lui était sans joie. La dernière fois qu'il avait entendu rire son père, il avait cinq ans. Son père était hilare parce qu'il venait de chasser un pasteur protestant de son église à grand renfort de jurons et de malédictions. Il avait mis des années à apprendre que le rire pouvait être autre chose que le plaisir de voir souffrir son prochain." Troisième enquête de Carl Morck et sa fine équipe ! Cette fois, c'est une bouteille à la mer qui va déclencher la remontée dans le temps, à la... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 15:58 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags :

10 mars 2013

Bon dimanche

Posté par aifelle1 à 08:00 - - Commentaires [71] - Permalien [#]
Tags : ,
06 mars 2013

La montagne

"Rien, au fond, n'avait changé, bougé en moi depuis les nuits d'Algérie : debout devant la maison - pour voir ce que cela donnait, le couvre-feu, s'il y avait vraiment, comme on le disait, des balles perdues qui s'égaraient, qui pouvaient vous atteindre sans qu'on les voie arriver dans la nuit - je n'avais personne à qui parler, à qui prendre la main  depuis que mes petits camarades étaient partis". Le narrateur a 8 ans. Il joue dans la cour de la minoterie où son père travaille, avec ses camarades, dans une petite... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:30 - - Commentaires [61] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 mars 2013

Le monde à l'endroit

"Travis voulait partager un peu de cette assurance-là, et grâce à ses lectures c'était bien parti. Il apprenait d'une façon nouvelle, chaque devoir de lecture et chaque discussion reliée à une seule chaîne. Sauf que chaîne n'était pas le bon mot, parce que les chaînes maintiennent les choses serrées et que Travis avait la sensation inverse, celle d'un élargissement, comme des ondulations sur un étang. Synthèse. Voilà comment Léonard appelait cette forme de correspondance, et il prétendait qu'un tas de gens en fac, y compris certains... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:34 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
Tags :
03 mars 2013

Bon dimanche

Posté par aifelle1 à 06:04 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : ,