Ru"Ma première enseignante au Canada nous a accompagnés, les sept plus jeunes vietnamiens du groupe, pour traverser le pont qui nous emmenait vers notre présent. Elle veillait sur notre transplantation avec la délicatesse d'une mère envers son nouveau-né prématuré. Nous étions hypnotisés par le balancement lent et rassurant de ses hanches rondes et de ses fesses bombées, pleines. Telle une maman cane, elle marchait devant nous, nous invitant à la suivre jusqu'à ce havre où nous redeviendrions des enfants, de simples enfants, entourés de couleurs, de dessins, de futilités".

Kim Thuy a fait partie des boat people fuyant le Vietnam et ayant survécu à l'épouvantable voyage en mer. Pour eux le pays d'accueil sera le Canada. En chapitres courts, l'auteur nous raconte sans chronologie particulière les épreuves subies, le lent apprentissage dans un autre monde. Issus d'un milieu privilégié, les parents se retrouvent à faire des travaux nettement plus modestes. Les enfants avancent vaille que vaille, plus tout-à-fait Vietnamiens, sans devenir totalement Canadiens.

Malgré la dureté de ce qui est décrit, c'est un petit récit simple et poignant que vous ne pourrez plus lâcher. L'émotion n'est jamais mise en avant, mais affleure constamment. Je me souviens de l'élan de solidarité massif à l'arrivée des boat people (je travaillais dans une association caritative bien connue, nous croulions sous les dons) et la perplexité de Kim et sa famille devant certains cadeaux m'a touchée "un des vendeurs a donné en prime un chandail rouge à gros col roulé à mon père. Il l'a porté fièrement chaque jour de notre premier printemps au Québec. Aujourd'hui, son grand sourire sur la photo réussit à faire oublier la coupe cintrée de ce chandail pour femme. Il est préférable de ne pas tout savoir, parfois".

Kim retournera au Vietnam à l'âge adulte, elle ne retrouvera pas le monde qu'elle a quitté, mais pourra compléter sa connaissance de l'histoire familiale. Dans son livre au style épuré, Kim exprime surtout sa gratitude envers les gens qui les ont accueillis au Canada et les multiples petits gestes quotidiens qui les ont aidés.

Un livre bouleversant et indispensable.

L'avis de Choco Cathulu Cynthia Flo Fransoaz Gambadou Hélène Kathel Keisha Mango Sylire Val

Logo 2

Kim Thuy - Ru - 214 pages
Le Livre de Poche - 2012