La liste de mes envies"Vous l'avez annoncé à vos proches ? Non, réponds-je. C'est parfait, dit-elle ; nous pouvons vous aider à le leur dire, trouver les mots pour minimiser le choc, vous verrez. Vous avez des enfants ? J'opine. Eh bien, ils ne vous verront plus seulement comme une mère, mais comme une mère riche et ils voudront leur part. Et votre mari ; peut-être a-t'il un travail modeste, eh bien il va vouloir arrêter de travailler, s'occuper de votre fortune, je dis bien votre fortune parce que désormais elle sera à lui comme à vous puisqu'il vous aime, ah çà oui il va vous le dire qu'il vous aime, dans les jours et les mois qui viennent, il va vous offrir des fleurs, je suis allergique la coupé-je, des ... des chocolats, je ne sais pas, moi, poursuit-elle, en tout cas il va vous gâter, il va vous endormir, il va vous empoisonner. C'est un scénario écrit d'avance, Madame Guerbette, écrit depuis bien longtemps, la convoitise brûle tout sur son passage".

Dix huit millions, c'est la somme que vient de gagner Jocelyne en jouant au loto. Ce sont les jumelles, ses voisines, qui l'ont poussée à remplir un euromillion et tout de suite elle a eu peur de cet argent tombé du ciel. C'est qu'elle s'estime heureuse de ce qu'elle a Jocelyne, même si la vie lui a réservé quelques peaux de banane.

Une mercerie qui marche cahin-caha, un blog qui se développe autour du tricot, de la broderie, de la couture, dixdoigsdor, deux enfants adultes Nadine et Romain et puis Jocelyn (oui dans les romans çà s'invente) son mari, pas celui qu'elle avait rêvé, non, mais un mari qu'elle aime quand même et une routine quotidienne dont elle se satisfait. Ne pas oublier son papa, un homme bienveillant dont la mémoire ne dure que six minutes depuis un AVC.

Alors que va-t'elle faire avec cet argent ? D'abord ne pas en parler. Ensuite, dresser la liste de ses besoins. Et puis celle de ses envies. Les deux, bien modestes. Je n'ai pas envie de vous en dire davantage, il vaut mieux que vous découvriez vous-même de quelle manière cet argent va transformer la vie de Jocelyne.

La première partie du roman m'a paru un peu sucrée, un peu trop remplie de bonté et de compréhension, j'ai apprécié le tournant pris quand l'histoire tourne au doux-amer, voire très amer, sans perdre pour autant une petite musique, celle qui vient du coeur de Jocelyne. L'auteur a su me surprendre, j'avais imaginé plusieurs scénarios, mais pas celui qu'il a choisi.

Un roman léger, agréable, que j'aurais préféré un rien plus consistant.

L'avis de Cathulu Clara Emma Fransoaz Leiloona Sandrine

Grégoire Delacourt - La liste de mes envies - 186 pages
JC Lattès - 2012