21 avril 2012

Opéra sérieux

"Mourir sur scène, surinée comme Carmen, plombé comme le marquis de Posa dans Don Carlos, ou partie de la caisse comme la vieille princesse de la Dame de pique, exerce sur Elina une fascination macabre. Sa pensée va se forger ainsi, alimentée par cette rage et ces transports de folie, tributaire d'images poétiques aveuglantes. Aux propos mesurés, elle préfère les métaphores roussies au feu du Diable, les symboles ou les paradoxes rebelles. Et Mélisande surtout, l'extase dans la lamentation, une petite fille qui pleure au bord de... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 11:15 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,