11 août 2011

Emportée

Il me semble que parler de ma mère, c'est parler de cette indicible épouvante, être seule. "Abandonnée" choc électrique, couleur encore vibrante de sa jupe rouge, silence. La fleur de ma mémoire est bien enclose dans un "petit pan de jupe rouge". L'auteur, Paule du Bouchet, a six ans lorsque sa mère rencontre l'homme qui va bouleverser sa vie, René Char. Dès lors, l'existence de la petite fille et de son frère va être suspendue aux brusques disparitions de l'amoureuse et à sa présence-absence. Souffrance sans nom qui va marquer... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 08:15 - - Commentaires [22] - Permalien [#]