A1Le roman repose sur un principe simple. Nous retrouvons les deux héros chaque année à la même date, sur deux décennies. Les chapitres sont courts, les personnages peu approfondis, le tout est léger comme une bulle de savon, mais je reconnais que c'est une parenthèse qui m'a fait du bien. Tourner les pages sans se prendre la tête, ne pas croire une minute à ce que vous lisez, attendre quand même la suite des évènements avec curiosité, vous voyez ce que je veux dire ..

1988. Emma et Dexter passent une nuit ensemble à Edimbourg où l'on vient de leur remettre leur diplôme de fin d'études. Dexter est issu d'un milieu aisé, il est sûr de lui, séducteur, brillant, un avenir radieux s'ouvre devant lui.

Emma est jolie, intelligente, mais d'un milieu bien plus modeste. Bourrée de complexes, elle ne peut croire que Dexter s'intéresse sérieusement à elle. Ils vont se séparer sans s'avouer leur attrait mutuel et c'est là qu'ils décident de se contacter tous les ans à la même date pour se donner de leurs nouvelles.

On peut dire qu'ils mettront beaucoup de bonne volonté à gâcher leur vie ces deux-là. Dexter superficiel et papillonnant va connaître des heures de gloire facile en devenant animateur de télé. La célébrité factice, l'alcool, la drogue, puis la chute, il va connaître tout cela, et se marier avec une pimbêche ultra snob qui lui donnera une fille.

De son côté Emma, qui a fait de si brillantes études, se retrouve serveuse dans un mauvais tex-mex, on se demande bien pourquoi ! Elle finit par se mettre en couple avec un comique raté et mène une vie qui ne la satisfait pas du tout. Ce sera tout de même la plus courageuse des deux, elle finira par se sortir de cette médiocre routine

Que d'occasions ratées en vingt ans entre Emma et Dexter ! Il suffirait d'un mot pour qu'ils tombent dans les bras l'un de l'autre, mais ils ne sont jamais en phase au bon moment. Ils se feront du mal, il y aura des années fastes, des fâcheries, mais toujours ils se retrouveront.

Vous devez vous dire le happy-end va être parfaitement sucré et écoeurant. Et bien non, il y a un grain de sable quelque part.

L'auteur a été scénariste pour la télévision et le cinéma, çà se sent, tout au long de ma lecture j'ai pensé que le roman était écrit pour faire un film. C'est le cas en effet, il sortira en septembre je crois, avec Anne Hathaway et Jim Sturgess. Préparez vos mouchoirs ..

Comme je le disais plus haut, une lecture agréable, qui aurait gagné à être un peu plus courte. Je me fais l'effet d'avoir mis la main dans un paquet de bonbons Haribo. Je sais que je ne recommencerai pas de sitôt, mais un peu de régression paresseuse m'a fait plaisir.

Logo_1

Je remercie les Editions Belfond et Blog_O_Book

David Nicholls - Un jour - 535 pages
Editions Belfond - 2011