Un tag circule à la vitesse de l'éclair ces jours derniers, celui des quinze auteurs. Valérie, Cynthia et Armande m'ayant choisie comme victime, je m'exécute à mon tour, sans être très sûre d'avoir bien compris la consigne qui semble varier un peu. Tantôt il s'agit de quinze auteurs qui nous ont influencés, tantôt les quinze auteurs qui nous viennent spontanément à l'esprit, sans réfléchir, en moins de quinze minutes.

Ai-je vraiment été influencée par des auteurs ? A l'insu de mon plein gré peut-être. Certes, ils me font passer d'excellents moments ou de moins bons, me font rire, peur, pleurer, oublier, mais de là à influencer ma vie, j'en suis moins sûre.

Voilà donc ma liste, mélange d'anciens et de nouveaux un peu au hasard.

Emile Zola, parce que les Rougon-Macquart est la première série que j'ai dévorée.

Annie Ernaux, pour son écriture sèche et implacable

Charles Juliet, pour ses journaux

Véronique Olmi, parce que son style et ses histoires me captivent

Guy de Maupassant, parce que c'est un "pays" à moi et que ses histoires ne vieillissent pas.

Henning Menkell, pour ses romans plus que ses polars

Kate Atkinson, parce que je suis une inconditionnelle depuis son premier livre et que j'apprends qu'elle en sort un ces jours-ci (Merci Cathulu)

William G. Tapply, parce que Stoney et sa cabane.

Françoise Sagan, pour sa grande élégance

Roy Lewis parce que "pourquoi j'ai mangé mon père" reste un grand souvenir de rigolade.

Michèle Lesbre parce que son écriture m'enchante

Louise Erdrich pour ses histoires foisonnantes.

Fatou Diome parce que c'est une femme remarquable, à la voix forte.

Jeanne Benameur, parce que je me sens proche de sa sensibilité.

Aharon Appelfeld, parce que c'est un grand écrivain qui parle inlassablement de survivance.

Vous êtes trop nombreux(ses) à l'avoir fait pour que je cherche quinze personnes à taguer. Se l'approprie qui veut !