WWWW"L'espoir c'est vicieux, c'est un truc irréel qui te fait croire que tout peut changer, çà te vient comme çà si tu fais pas gaffe, on te balance un petit mot gentil et tu commences à y croire comme un môme devant une promesse. Pareil pour les compliments, c'est jamais gratuit, c'est une sorte de crédit pour survivre, et quand t'en as bien profité, tu paies encore. Et tu finis sur un trottoir, parce que tu t'es pas assez protégée, t'as pas pris d'assurance coup dur et on te le fait savoir".

Moon est une jeune fille d'une vingtaine d'années. Elle vit dans la rue depuis trois ans, depuis qu'elle a envoyé promener son dernier éducateur et cherché sa liberté. Elle pense l'avoir trouvée installée sur ses cartons, sur la place, à côté de la fleuriste, avec son chien, Comète, son copain de coeur, Fidji, et ses copains de misère, Boule au crâne rasé, Michou et Suzie, Slam qui sort de prison.

Et voilà qu'un beau matin, Moon se met en tête de faire un cadeau à son homme. Elle va écrire son histoire en cachette et la lui offrir à Noël. Elle chourave un calepin à la librairie et commence à le remplir de mots.

"Je reste le cul sur ma marche et j'essaie de m'entraîner à me rappeler tous les détails que Fidji m'a racontés, je vais devoir les trimballer pendant plusieurs jours, le temps qu'il s'en aille. C'est pas précis à cause des abus de K2R et de trichlo. A quatorze ans, je ne savais pas que la mémoire pourrait me servir un jour. A quatorze ans, j'étais plutôt une accro de l'oubli".

Moon se prend vite au jeu des mots et de l'imagination, bien obligée de remplir les nombreux trous dans le peu qu'elle sait de Fidji. Slam prend l'aventure encore plus au sérieux et se démène pour envoyer ses brouillons à des éditeurs. Le roman fait le yoyo entre les espoirs démesurés soulevés par l'intérêt de deux d'entre eux, et la dure réalité du monde de l'édition.

J'ai ouvert ce livre avec une certaine appréhension. Après le coup de coeur quasi-unanime de la blogosphère pour Ninon, la magie des mots de l'auteure allait-elle être au rendez-vous, où n'était-elle liée qu'à une seule petite fille trop craquante ?

Je vous rassure tout de suite, elle est là ! Pendant les cinquante premières pages je me suis dit que oui, c'était bien, mais l'ombre de Ninon planait tout de même, et puis il y a eu un déclic .. j'étais avec Moon, Fidji, Slam. J'ai été happée par l'histoire au point de ne pas pouvoir m'arrêter. J'étais pressée de savoir ce qui allait arriver à Moon avec son gros chagrin, sa vision de la vie au ras du bitume, ses rêves d'écriture, Fidji qui prend le large.

Comme dans ma lecture précédente, il ne faut pas rechercher la vraisemblance, l'histoire est bien enjolivée. Pourtant, derrière le conte et une certaine candeur, on perçoit une réflexion qui sonne terriblement juste sur ceux qui n'arrivent pas au monde avec une cuillère en argent dans la bouche.

J'ai aimé Moon et son petit monde de bras cassés autant que Ninon, si ce n'est davantage. Et pour celles et ceux qui ont lu le premier, il y a des clins d'oeil discrets et des correspondances touchantes.

L'écriture de l'auteure y est pour beaucoup, ainsi que sa manière inimitable de nous faire vibrer pour ses personnages.

"Le soleil fait danser la lumière, je suis seule avec moi-même dans l'appartement, même Comète a disparu. Je garde les yeux fermés pour écouter le silence et sentir le chaud de mes draps. La différence avec mon plumard sous la lune, c'est qu'ici je peux rester allongée sans attirer l'attention. Une odeur de pain grillé me titille les narines, j'imagine des trucs genre petit déj' au lit et miettes sur l'oreiller. Le confort, çà rend romantique, c'est sûrement à cause des pubs où une nana à poil sourit à son mec qui reviens du taf, t'as beau te protéger des images et ne pas y croire, tu te fais quand même avoir."

Merci à l'auteure et à l'éditeur.

Livre_voyageur

Je fais voyager mon exemplaire. S'il vous intéresse, il suffit que vous me le demandiez dans les commentaires ou par mail.

L'avis d'Antigone Bénédicte Clara Gambadou Géraldine Gwenaëlle Keisha Mirontaine Sylire

Maud Lethielleux - D'où je suis, je vois la lune - 299 pages
Stock - 2010