WW1Tom est un gentil ptit gars de 11 ans, qui s'efforce de s'adapter du mieux qu'il peut aux sautes d'humeur de sa jeune maman, Joss. C'est qu'elle a quelquefois la main lourde Joss et son humeur est souvent maussade. Il faut dire qu'elle l'a eu a treize ans 1/2 et qu'elle vit (mal) de petits boulots et loge dans un mobil-home pourri et exposé à tous les vents.

Il faut dire aussi que ses patrons l'embauchent plus souvent en louchant sur son tour de poitrine (100D) qu'en le regardant droit dans les yeux. Alors il n'y a pas à manger tous les jours et Joss envoie Tom chaparder des léguments dans les jardins des voisins, notamment un couple d'anglais charmants qui laissent faire avec bonhomie.

C'est en allant à la recherche d'un jardin un peu plus loin que Tom fait la connaissance de Madeleine, 93 ans, qui est tombée le nez dans ses choux et ne peut plus se relever. Il y a aussi Samy, un homme surgit du passé, que Tom a dû menacer d'un fusil parce qu'il voulait faire du mal à sa mère.

"Tom se dit qu'il ne peut pas la laisser comme çà, toute seule au milieu de son jardin, en train de pleurer, la pauvre vieille. Mais d'un autre côté, quand il l'aura aidée à se relever .. elle va forcément lui demander ce qu'il venait faire chez elle à cette heure. Et là, il ne saura pas quoi répondre. Et elle, elle risque de s'énerver. Elle voudra peut-être appeler les gendarmes, ou les voisins. Et cà, Joss l'a bien prévenu. S'il se fait prendre, c'est fini. Elle ne pourra rien faire pour le récupérer. Ce sera direct la Ddass pour lui. Et çà, mon ptit Tom, tu peux me croire, mieux vaut mourir que d'y aller ! Quand elle dit des mots comme çà, il sait qu'elle ne ment pas".

Tout ce petit monde va se chercher, se croiser, se fuir et finalement se trouver. Bien sûr, il ne faut pas trop s'attacher à la vraisemblance de l'histoire, mais peu importe, quelle fraîcheur et quelle tendresse dans ces petites scènes qui se succèdent et où même les animaux peuvent prendre la parole. Après un gros polar, c'est une bouffée d'oxygène bienvenue et très plaisante.

C'est ma première lecture de Barbara Constantine, le ton m'a beaucoup plu et me donne bien envie de continuer avec ses précédents romans.

"Tom ramasse plusieurs kilos de tomates dans le potager. Ils vont commencer les bocaux. Madeleine est survoltée. Elle dirige les opérations. De sa brouette, la canne a la mains, elle donne ses ordres .. Là, les tomates spéciales, en forme de poires, de coeurs, de piments, les noires, les jaunes, les vertes, les rouges ... dans ce panier-ci. Fais attention pauv'malheureux ! Tu vas nous les abîmer ... Et dans ce panier-là, les plus communes, les moches, les ramollos ... celles qui vont passer à la casserole."

A lire un jour de blues où vous décidez de croire au Père Noël ..

Un grand merci à Leiloona d'en avoir fait un livre voyageur.

L'avis de Alain Lancellau Mango Sarawasti Saxaoul Stéphie

Et une déçue Cathulu

Barbara Constantine - Tom petit Tom tout petit homme Tom - 255 pages
Calmann-Lévy - 2009