TsubakiLa mère de Namiko, Yukiko, vient de mourir. C'était une survivante de la bombe de Nagasaki, évènement sur lequel elle a toujours observé le silence. Pourtant, dans les dernières semaines de sa vie, elle a accepté d'en parler à son petit-fils et en mourant, elle a laissé deux lettres à Namiko. La première lettre lui est destinée et lui révèle des secrets que Yukiko avait gardé pour elle toute son existence. La deuxième ... il n'est pas nécessaire d'en dire plus, c'est toute l'histoire de ce court roman, qui se dévore d'une traite.

L'écriture est simple et épurée, comme savent le faire les japonais et elle coule vraiment avec grâce. L'histoire est très prenante et touchante, nous nous retrouvons au Japon, avant et pendant la deuxième guerre mondiale. Yukiko dévoile sa vie d'enfant et d'adolescente avec le drame qui l'a brisée. Le contexte historique est très important bien sûr et Aki Shimazaki excelle à décrire la mentalité et l'atmosphère de l'époque, bien loin de nos propres ressentis d'occidentaux.

C'est cependant l'histoire sentimentale qui est mise en avant dans ce premier roman d'une série qui en comporte cinq. A noter que Aki Shimazaki est japonaise d'origine, mais vit maintenant au Canada et qu'elle écrit directement en français.

APPEL A BLOGUEUSE COMPATISSANTE : à la fin du premier volume, il est certain que vous n'avez qu'une envie, lire les quatre suivants ... or, ils n'arrivent pas jusqu'à ma librairie, il semblerait qu'il y ait eu une rupture de stock. Y-a-t'il une blogueuse qui pourrait m'envoyer les 3 tomes suivants (j'ai le cinquième) Merci de faire vite ...

* Tsubaki veut dire camélia.

Les avis d'Abeille Bellesahi Karine Papillon

Le billet de Virginie qui a entendu mon appel et qui fait un excellent résumé des 5 tomes. Merci Virginie !

Aki Shimazaki - Tsubaki - Le poids des secrets 1 - 114 pages
Actes Sud - 1999