Fabienne_Verdier

Après l'immense succès de son récit Passagère du silence, qui décrivait ses dix ans d'initiation artistique et spirituelle auprès d'un maître chinois, voici que Fabienne Verdier nous invite à explorer son univers visuel et singulier, comme elle l'avait fait déjà avec son premier livre d'art, l'unique trait de pinceau. Mais ici, outre ses dernières fulgurances picturales, on découvre aussi l'intimité de sa pratique quotidienne et de sa vie méditative. Qu'il s'agisse de son nouvel atelier, de son jardin, de ses séances de travail et de recueillement, de ses carnets d'atelier, ces incursions nous dévoilent une femme d'exception, tout entière habitée par une aspiration à l'universel (4e de couverture).

A cette époque de l'année, les tables des librairies se couvrent de beaux livres, tous plus tentants les uns que les autres. Je suis faible et je cède quelquefois à la tentation lorsque le thème ou l'artiste me tiennent particulièrement à coeur.

C'est le cas de Fabienne Verdier, je connaissais un peu son travail et son autobiographie passagère du silence m'avait subjuguée. J'avais envie de savoir comment elle s'était réadaptée en France et comment évoluait sa peinture. Les photos sont somptueuses, il y a un bel équilibre entre les oeuvres et le texte. C'est un livre que j'ouvre lorsque je ressens un besoin d'harmonie et de beauté, il en est imprégné.

Un beau cadeau à se faire offrir ou à s'offrir soi-même !

Fabienne_Verdier_2

Introduction de Charles Juliet
Photos : Dolorès Marat et Naoya Hatakeyama
Editions Albin Michel - 2007