09 octobre 2008

BAZAR MAGYAR

4e de couverture : "parfois, il suffit de manger pour que tout, ou presque, puisse être dit". Pour Klara, c'est une aubaine, car Zsuzsa et Peter, ses parents, ne lui ont rien transmis de leur histoire, restée cadenassée derrière le rideau de fer. Seule concession à leurs origines, la cuisine de Zsuzsa entre goulasch et Tokay. Klara chérit ce lien. Son alphabet intime, ce sont ces voyelles paprika, ces consonnes galuska, ces accents graves au goût de noix, aigus à l'amertume du concombre. Pour le reste - l'exil en 1956, la famille,... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 09:57 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :